Au fil des jours…

Ici, retouvez toutes les infos et actualités au fil des jours…

  • Le début du monde

    conte musical pour sortir de la nuit démocratique · Philippe Séranne & David Aubaile

    Quand deux artistes décident d’emporter à vélo leur piano et leurs chansons sur les routes de France, à la seule force de leur enthousiasme et de leurs mollets, c’est une fête que de les accueillir ! Organisée avec l’association les Andralopithèques, une étape de joie populaire totalement dopée à la bonne humeur.

    Informations pratiques :

    Spectacle Tout Public · Durée : 1h
    Participation libre : conseillée 12€ – à adapter en fonction de vos moyens

    Pas de CB · Pas de réservations
    http://philippeseranne.com/

  • Les Balades de Léo 2024 | 14,15 & 16 Juin 2024

    La Bibliothèque Intercommunale & Le Théâtre d’Aymare accueillent Les Balades de Léo :

    les 14-15 et 16 juin

    Pour la deuxième année, le Théâtre d’Aymare est heureux d’accueullir Les Balades de Léo : SOLSTICE D’ÉTÉ 2024.

    Le mot de Nicole Bruneau, Vice-Présidente de la CCQB, en charge de la Culture :

    Troisième édition des Balades de Léo !
    Et toujours 3 jours de festivités poétiques et littéraires, ludiques et surprenantes.

    Le trait d’union entre la Bibliothèque intercommunale à Gourdon et le théâtre d’Aymare se renforce pour un accueil de qualité offert aux compagnies invitées – tout cela pour le plaisir d’un public enchanté.

    Sur les gradins du théâtre d’Aymare ou sous le tilleul du jardin de la BIG, laissez-vous emporter par la puissance du mot, par la musique du langage, par la créativité des artistes, par un voyage immobile et intemporel.

    Cette programmation – plutôt à destination des grands en juin – ouvrira les portes de l’été dans la douceur des soirées bucoliques avec un hommage particulier à Annie Ernaux, prix Nobel de Littérature.

    Nous vous souhaitons de belles découvertes en ce joli mois culturel !

    Au programme :

    • Vendredi 14/06
    Au Théâtre d’Aymare (Le Vigan)
    – 19h30 : « The bifurcus Experience» / Davis Sire
    – 20h30 : Apéro dînatoire
    – 21h30 : « Bien, reprenons » / Le Détachement international du Muerto Coco

    • Samedi 15/06
    À la Bibliothèque Intercommunale (Gourdon)
    – 15h30 : « Causeries décalées» / « Marcher depuis la nuit des temps »

    Au Théâtre d’Aymare (Le Vigan)

    – 19h30 : « Murmuration[s] » / Cies Les Toiles Cirées
    – 20h30 : Restauration sur place
    – 21h30 : « Nos années » (d’après Les Années d’Annie Ernaux) / En compagnie des Barbares (Éditions Gallimard, prix Nobel de Littérature 2022)

    • Dimanche 16/06
    À la Bibliothèque Intercommunale (Gourdon)
    – 11h30 : « Lâcher de poésie » (esplanade du château)
    – 12h30 : Auberge espagnole
    – 14h30 : « Annie Ernaux, les étapes d’une vie de femme » / Les livres nous parlent

    Les Balades de Léo», projet culturel de territoire lancé en 2022, prennent leur sens dans la promotion de l’écriture et de la lecture au sens large, sur la valorisation du patrimoine littéraire et poétique. Pour cela, le réseau des bibliothèques de la CCQB, socle fertile déjà bien repéré sur le territoire, met en place 3 jours, à l’adresse des familles, de lectures vagabondes, d’ateliers littéraires, de spectacles de théâtre et autres formes inattendues qui incarnent l’adaptation de la culture écrite à l’oralité, au graphisme, à la musique, au jeu… Renforcer la Lecture publique en territoire rural est un levier pour développer la Culture pour tous. Les partenariats avec les acteurs culturels locaux vont dans le sens de cet hommage.

    Les Balades de Léo s’inscrivent dans le dispositif porté par la DRAC Occitanie,

    le Contrat Territoire Lecture. C’est grâce à ce fort soutien institutionnel que Les

    Balades de Léo existent aujourd’hui.

  • [LECTURES VIVANTES]

    Le Département du Lot organise neuf rendez-vous pour cette nouvelles éditions des Lectures Vivantes, qui se déroule à l’Automne dans différentes bibliothèques et médiathèques du territoire. Cette année c’est le jeune Théâtre d’Aymare, installé au Vigan en 2020, qui recrée toute une ambiance autour de l’Empreinte de l’ange de l’autrice Nancy Houston.

    Sylvie Maury du  Théâtre d’Aymare  et Mathieu Hornain, sound designer, interprètent ce texte dans une lecture sonorisée toute en émotion.

    9 représentations auront lieu d’octobre à novembre. C’est gratuit de 15 ans ou 115 ans, renseignez-vous auprès des bibliothèques partenaires !

  • « Les Rendez-vous d’Aymare » recrute ses bénévoles pour la saison d’été 2023

    REJOIGNEZ-NOUS !

    Nous avons besoin de VOUS pour que cette 3ème édition du Festival !


    La mobilisation de bénévoles engagés et désireux de s’investir est nécessaire à la bonne organisation du
    Festival. Chacun y a une place, quels que soient son âge, son expérience et son savoir-faire (Bar, accueil du public, accueil des artistes…).
    Notre festival ne pourrait pas exister sans l’implication volontaire des bénévoles.
    Participez à cette aventure du 19 au 28 juillet et du 16 au 26 août 2023*, en rejoignant notre équipe de bénévoles, venez partager votre dynamisme et mettre votre bonne humeur au service des artistes, partenaires,
    intervenants et du public du Festival les rendez-vous d’Aymare.
    Ensemble, nous pourrons nous réjouir de la réussite du Festival.

    *jours au choix selon vos disponibilités.

    Comment faire ? Contacte par mail benevoles@theatre-aymare.com

  • Adhérez à l’association 2023 !

    Rejoignez-nous vite !

    Bienvenue sur la page d’adhésion 2023 à l’association Théâtre d’ Aymare.                                                           Nouveau lieu culturel à ciel ouvert dans le Lot.    

    Véritable Saison Culturelle d’Été, la troisième édition du Festival Les Rendez-Vous d’Aymare se déroulera du 19 au 28 juillet et du 16 au 26 Août 2023 sur le domaine du Château d’Aymare, situé sur les hauteurs de la Commune de Le Vigan avec cette année 26 représentations : théâtre, musique, chanson,lectures, autant de formes artistiques qui vont encore embellir ce cœur de l’Été Lotois, dans un cadre absolument enchanteur et convivial. 

    Votre soutien est précieux !            

    L’adhésion est obligatoire lors de votre venue pour un ou des spectacles. Vous pourrez adhérez le soir des représentations ou bien en ligne via helloasso.

    Le montant de la cotisation est fixé à 1€ minimum.                         

    Adhérer à notre association c’est :

    • Assurer l’indépendance et la vitalité de l’association
    • Contribuer à faire vivre un lieu culturel et un festival d’été
    • Bénéficier de l’entrée sur le site tout l’été 2023 ​(hors billets d’accès aux spectacles )
    • Prendre part aux décisions et orientations du projet lors de l’Assemblée générale annuelle

    Merci pour votre soutien !

  • Programme du 25 au 28 août
  • Programme du 18 et 19 août
    Le diaporama n’a pas été trouvé
  • Les Rendez-vous d’Aymare #2
  • Aymare ou l’Espagne libertaire dans le Lot

    Lien vers une page

    par Thierry Guilabert

    Photo : DR

    « Partant de notre idéal anarchiste, nous déclarons : que tous les membres de cette coopérative de production, enfants, femmes, hommes et vieillards, jouiront d’une égalité de conditions morales et matérielles ». Ainsi est rédigé le 18 septembre 1948, le premier article des statuts de la colonie libertaire d’Aymare dans le Lot.

    L’histoire de cette collectivité qui s’étend entre 1939 et 1967 était peu à peu tombée dans l’oubli, il revient à Olivier Hiard de nous la remettre en mémoire dans le livre qui vient de paraître aux Éditions libertaires : Aymare, Une collectivité anarcho-syndicaliste espagnole dans le Lot. Un livre référence, illustré, et particulièrement documenté.

    L’histoire débute sur les ruines encore fumantes de la guerre civile. Dès février 1939, le Mouvement libertaire espagnol cherche des solutions pour sortir ses membres des sinistres camps de rétention qui fleurissent dans le sud de la France. Acheter des fermes et créer de véritables contrats de travail pour des exilés est la piste envisagée à Aymare.

    La propriété se compose d’une imposante demeure du XVIIe siècle, presque un château, d’une bergerie, et de 120 hectares de bois. Fin juillet 1939, venant du Barcarès et du Vernet, les premiers réfugiés arrivent sur place. Il s’agit de défricher, de s’installer dans des conditions difficiles et sous la surveillance attentive de l’état français.

    Durant la guerre, peu de terres sont exploitées, on est dans une économie de survie à la merci de l’occupant, mais fin 1944, au moment où renaît pour les Espagnols l’espoir de renverser Franco, la CNT revient aux commandes de la colonie d’Aymare. Il s’agit d’en faire un lieu de refuge pour les mutilés et les anciens de la guerre. Les conditions sont spartiates et en 1947 seule une vingtaine de personnes vit sur le site. On élève quelques animaux, on cultive quelques arpents, mais la colonie est loin d’être autosuffisante. Elle ne le sera d’ailleurs jamais.

    C’est seulement à partir de 1948 qu’Aymare va devenir un symbole du Mouvement libertaire espagnol. À l’initiative d’un nouveau venu, Vicente Sanchez, des terres sont défrichées, ensemencées, cultivées. De véritables statuts organisent la vie à Aymare. Les responsabilités sont assumées de façon collective. Personne ne touche de salaire et la colonie doit subvenir aux besoins des mutilés et malades qu’elle héberge. Olivier Hiard l’écrit : une colonie libertaire et solidaire.

    Cette époque dorée où les difficultés, la pauvreté s’effacent devant le bonheur de vivre ensemble, ne va pas durer et à partir de 1955, Aymare va vivre un long déclin à l’image du Mouvement libertaire. Mauvaises récoltes, mauvais investissements, tensions au sein de la CNT sur le financement d’Aymare. Peu à peu le lieu va se vider, longue agonie qui aboutira à la vente du domaine en 1967.(…)

  • Partenaires

    Nos partenaires :